Drincham

logo du site
  • Drincham
  • Drincham

Accueil du site > Tourisme > Histoire

Histoire

Un peu d’histoire :

La terre de Drincham appartenait au IXème siècle à l’abbaye de Saint Bertin. Le lieu est nommé Dagmaringahem. Le nom de Drincham ou Dringham ne serait que la contraction de celui de Dagmaringaham. Ce nom est à interpréter par demeure de Dagmar, le nom de son premier seigneur.

Drincham possédait un chateau reconstruit en 1620 par la veuve de Mathieu de Cupère, gouverneur de Gravelines. Il fut détruit en 1793 et il subsiste encore une mare circulaire, fossé d’enceinte de ce château.

photo de Drincham avec le chateau

Toponymie :

Le domaine de "Dagmaringahem", cité par Abelard (abbé de Saint Bertin) le 27 mars 857, est repris dans un inventaire des biens du monastère de Steenkerque près de Furnes, en 867, puis rappelé dans le cartulaire de Saint-Folquin en 961.

Ce nom de "Dagmaringahem" est donc à interpréter par demeure de Dagamar (heim = demeure). C’est le nom laissé au village par son premier seigneur, ou possesseur.

Drincham ou Drincgham n’est qu’une contraction de Dagmaringahem qu’on trouva sans doute trop long à prononcer. On le retrouve sous son nom actuel dès 1111, au cartulaire de Bourbourg, puis au XIIIème siècle, dans le cueilloir de Bourbourg (c’est-à-dire le registre de l’église).

Sa situation :

Cette commune de 11 mètres d’altitude est située sur la route départementale 11 (autrefois appelée "Heer straete", c’est-à-dire rue du Roi ; voie romaine ou voie de communication importante au Moyen-Age). Elle fait partie du canton et du décanat de Boubourg dont elle est distante de 9 km. Elle est à 18 km au Sud de Dunkerque et ) 67 km de Lille.

Le village est traversé par le vieux chemin du pays, ’le "loowegh", chemin de Loo (ville en Belgique, chemin qui reliait Bruges à Wissant.

Ses vestiges :

Cerrewyn, à Bergues, dans sa section d’antiquités, possédait plusieurs objets d’époque gauloise et dont certains provenant de Drincham comme une urne funéraire en bronze remplie d’ossement calcinés parmi lesquels il y avait quatre monnaies romaines en argent d’Antonin le Pieux, une de Marcus Aurélius et deux des Faustines.

Cette découverte semble indiquer l’existence d’une voie romaine qui, de Cassel, irait rejoindre Bollezeele, en se détachant peut-être de la route Boulogne puis passerait entre Drincham, Looberghe, Cappellebrouck, et de là gagnerait la côte par Bourbourg.

Ses armoiries :

Blason de la ville de Drincham 59 Nord France svg 1 Son blason, en forme de bouclier, est échiqueté (c’est-à-dire à careaux égaux et continus) d’argent (donc de couleur blanche) et d’azur (couleur bleue) à bordures de gueules (c’est-à-dire des émaux rouges figurant dans le dessin en traits réguliers).

Vous pourrez trouver ci-dessous l’évolution de la construction de Drincham à travers les âges.

Word - 30.7 ko
histoire de Drincham


Site réalisé en SPIP pour l'AMRF